Ebrahim EMAD :


Les Pratiques de l'International et les Nouvelles Diplomaties

La Diplomatie Juridique et Économique Internationale (DJEI),

sa définition et son rôle pour la mise en œuvre de l’Etat de droit
comme une base importante pour le développement économique et durable



Pour elle, on peut présenter la définition suivante:

Le fait et l’art de la conduite des pratiques de l’international,
dans les négociations juridiques et économiques professionnelles
pour l’alliance, les traités et les accords en bonne et due forme en basant sur l’aspect pratique
de l’État de droit et le droit des personnes (physiques et morales)
comme un instrument privilégié de régulation de l’organisation
juridique, économique, culturelle, sociale, administrative, exécutive et environnementale.

La DJEI subordonne le principe de légitimité et de transparence
au respect de la légalité dans des pratiques de l’international.

En 2007, j'étais le premier à utiliser l'expression de la diplomatie Juridique et Économique Internationale,
au sujet de pays en développement, émergents et développés
ouvrant et offrant des opportunités pour les acteurs économiques internationaux.

On parle alors de nouvelle diplomatie, la qualificative s'appliquant par la suite au droit et économie de ces pays
afin qu'ils puissent accepter le Programme Méga Economie et de l'exécuter en bonne et due forme.


>> Site de la DJEI

2





1
5
1